image header

La cie du Dagor, artistes associés

cie du dagor © thierry laporte
cie du dagor © thierry laporte

Cette compagnie, née en 2001 à Limoges, n’est donc pas normande mais elle est déjà bien repérée au niveau national. Nous l’avons déjà accueillie à plusieurs reprises (Culotte et crotte de nez, Chercher le garçon, Tout contre Léo au TMC et Le pire est à venir dans les collèges et lycées et l’an dernier avec Victor ou la naissance d’une pensée (bon, dans l’histoire il y a aussi un chien qui parle, Céline Dion et un facteur volant)). Des actions culturelles ont également été menées dans le cadre du Concours T’aiMes éCrire.

Trois personnes en assurent la direction artistique : Marie Blondel, Julien Bonnet et Thomas Gornet, issue et issus de l’Académie théâtrale de l’Union, et Amélie Hergas Teruel en est l’administratrice.

La compagnie interroge avec une très grande finesse ce qui nous fait grandir ainsi que l’inscription de la singularité de chacun dans le monde qui l’entoure. Tout à la fois la découverte de soi et l’acceptation des autres. Les comédiens travaillent aussi bien avec les enfants qu’avec les ados et l’envie est de faire rebondir le travail de création avec celui d’éducation artistique. Structurés autour de deux axes de recherche, l’écriture contemporaine et le théâtre gestuel, leurs spectacles s’adressent tour à tour aux enfants, aux jeunes et aux adultes, au gré des projets. Le prochain -prévu pour l’automne 2021- sera d’ailleurs un spectacle tout public, dont le texte, écrit par Thomas Gornet, vient de recevoir l’Aide à la création-ARTCENA : Tu seras un homme, mon fils. Un spectacle qui sera soutenu par le TMC.

compagniedudagor.com

La Cie du Dagor est conventionnée par le Ministère de la culture-DRAC Nouvelle-Aquitaine, aidée au fonctionnement par la Région Nouvelle-Aquitaine et associée aux Ateliers Intermédiaires de Caen.